LE KAVE SE REBIFFE

Bienvenue dans l'antre Essonnienne branchée sur le courant alternatif du KAVE.

Ce blog, à vocation citoyenne et collective, se veut participatif et coopératif en s'attelant au grand défrichage de ce monde!

Alertez, montrez, Réenchantez! Si vous désirez partager, écrire un article, poster des photos, contribuer au développement de la Kave, you're welcome! Soumettez-moi vos textes, photos, vidéos, vous serez bien reçus au comptoir de la Kave! YES OUI KAVE! Contact: krixlegaulois@gmail.com/

vendredi 21 juillet 2017

Une idée à creuser et arroser...


Une vie après la vie


Devine qui c'est...
 De la Kave au grenier en passant par le jardin, voici donc une idée à creuser et arroser.

Message amical à mes proches Kavistes:
 Ceci n'est pas un exercice, quand le Tavernier Kaviste passera de vie à trépas, enfin il sait comment entamer sa mort avec quel contenant et quel contenu. 
Il est désireux de devenir ceci le kave: 
 Une urne funéraire biodégradable!
 Et replantez-moi là où bon vous semblera, et n'oubliez pas, arrosez-moi #waterislife... 

Si tous les cimetières du monde pouvaient devenir comme cela:
Avant........................................Après
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l'urne funéraire biodégradable, c'est ici et maintenant au comptoir, à suivre après l'usage traditionnel des kaves qui se rebiffent, même à l'occasion d'un passage vers l'au-delà, en l'occurrence...
...Trinquez toujours à la santé du défunt...

YES OUI KAVE!

Morte couille! Que trépasse si je faiblis! Mon esprit de Gueux s'éclaire! 
Après réflexion, mettez-moi dans une urne en forme de cruche à vin (biodégradable) avec un large goulot pour y faire pousser un bel arbre...ou un cep de vigne...
Incorrigible le kave jusqu'au bout du bout et même arrivé au bout...de sa vie.
Allez, lisez donc la suite des festivités post-mortem...



" Cette urne funéraire biodégradable transforme les cendres en arbre
Y a-t-il une vie après la vie ? Il est désormais possible de répondre à cette question avec cette urne qui vous réincarnera en arbre.

Pour certains, l’existence d’une vie après la mort ne fait aucun doute. Pour d’autres, ce ne sont que des foutaises. Personne n’a encore tranché cette question existentielle. Mais il est désormais possible de faire de sa mort une nouvelle vie. Deux frères catalans ont conçu une urne funéraire biodégradable qui transforme les cendres en arbre.

C’est la société Bios qui est à l’origine de cette invention. L’objectif des fondateurs : remplacer les cimetières par des forêts. Le concept est simple : l’urne biodégradable contient du terreau et la graine d’un arbre (plusieurs variétés sont disponibles). La graine se développe ensuite grâce aux cendres du défunt ajoutées dans le fond de l’urne.

Cinq types d’arbres sont disponibles : le pin, l’érable, le hêtre, le frêne ou le Ginkgo. Et, pour avoir la chance de faire pousser un arbre avec ses cendres, il faudra tout de même débourser un peu moins de 150 euros pour l’urne, et environ 450 euros pour le pot d’incubation. Celui-ci peut contenir jusqu’à 11 litres d’eau et est connecté à une application mobile. Ainsi, son propriétaire sait quand il est temps de le remplir.

À l’heure où les crémations sont en hausse dans la société, l’invention de ces deux frères espagnols pourrait totalement transformer l’image que nous avons de la fin de vie. Mieux qu’une tombe froide sur laquelle se recueillir, cet arbre incarnera physiquement la mémoire du défunt au domicile de celui qui l’aura planté.

 Et, comme le dit leur slogan, quoi de mieux qu’ « une vie après la vie » ?"

1 commentaire: