LE KAVE SE REBIFFE

Bienvenue dans l'antre Essonnienne branchée sur le courant alternatif du KAVE.

Ce blog, à vocation citoyenne et collective, se veut participatif et coopératif en s'attelant au grand défrichage de ce monde!

Alertez, montrez, Réenchantez! Si vous désirez partager, écrire un article, poster des photos, contribuer au développement de la Kave, you're welcome! Soumettez-moi vos textes, photos, vidéos, vous serez bien reçus au comptoir de la Kave! YES OUI KAVE! Contact: krixlegaulois@gmail.com/

dimanche 26 novembre 2017

Ce Jour qui se lève avec le Rebiffeur Poétik


"L'amour est à protéger par un renouveau de magie chaque jour, de surprises, de tendresses ,de silences, et de musiques"  Le Rebiffeur Poétik  
  


  CE JOUR QUI SE LÈVE

J'irai dans tes yeux
Enlever l'écume ,
Tes larmes ton chagrin
Je les effacerai,
Pour que le soleil ,
Y mette des étincelles ....
Que tu sois plus belle ....

Du vert et du bleu
Avec une plume,
Dessiner les chemins
Tous ceux que tu rêvais
Une coccinelle
Y mettra des merveilles ....
Je dessinerai ses ailes ....

Je ferai qu'un rêve
Enveloppe ta vie ,
Qu'il se multiplie
S'étale à l'infini ...
Ce jour qui se lève
Effacera les nuits ,
Où tes yeux rougis
Collaient les matins gris ...
Je te prie de me croire ,
Il n'y aura plus d'orage ...
Ici plus de nuages ,
Jusqu'à la fin des âges ...
Pour que ton jour se lève ...

Que des jours heureux
Et le clair de lune ,
Un azur sans fin
Jusqu'au fond de tes yeux
Et ton étincelle
Dans mon coeur citadelle  ....
Tu es encore plus belle
Et moi je m'émerveille ...
Je n'ai plus besoin d'ailes ....
C'est toi qui m'emporte ....

Je ferai qu'un rêve
Enveloppe ta vie ,
Qu'il se multiplie
S'étale à l'infini ...
Ce jour qui lève
Effacera les nuits ,
Où tes yeux rougis
Collaient les matins gris ...
Je te prie de me croire ,
Il n'y aura plus d'orage ...
Ici plus de nuages ,
Jusqu'à la fin des âges ...
Pour que ton jour se lève ....

J'en ai oublié de te dire ,
Que tu m'es précieuse .....

Frédéric . F .          29-10-2017  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire